Les destinations possibles pour voyager en ce temps de covid-19

Depuis le début du mois de mai, toutes les frontières se sont réouvertes en France en particulier. Pour les passionnés de voyage et les amoureux d'aventure, c'est une occasion en or de repartir à la découverte des autres coins du monde. Ce n'est cependant pas une raison pour prendre à la légère les gestes barrières face la pression de la pandémie. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'État français a exigé à tous ceux qui désirent sortir du territoire de passer un test PCR. Focus sur les destinations de voyage possibles.

L’Union européenne

C'est vrai que depuis la deuxième vague du coronavirus, le gouvernement français a proclamé un état d’urgence sanitaire qui a conduit à l'interdiction de toute sortie et entrée des frontières, sauf motif impérieux. Pour en savoir plus, visitez le site web. Cependant, la donne a changé depuis le 3 mai passé et les portes sont devenues à nouveau opérationnelles. En effet, les réglementations en vigueur ont institué désormais la possibilité de voyager à l’intérieur de l’Union européenne, mais à condition que vous présentiez un test PCR négatif datant de 72 heures. Dans cette mesure, aucun motif impérieux n'est exigé, et donc rend éligibles toutes les destinations de l'espace européen notamment la Norvège, l'Andorre, l’Islande, Monaco, Saint-Marin, le Saint-Siège, le Liechtenstein, et plus encore.

Les frontières extraeuropéennes ouvertes sans restriction

Même si les voyageurs peut se réjouir de la levée des restrictions relatives aux frontières du territoire français, l'aboutissement du voyage va dépendre du pays de destination. De toutes les façons, les frontières de certains pays comme la Macédoine du Nord et de l'Albanie restent ouvertes à la France. Ainsi, les voyageurs qui proviennent de l'Hexagone de leur territoire ne sont confrontés à aucune exigence de motifs impérieux pour entrer dans ces pays. Même si le respect des gestes barrières, notamment le port du masque et la distanciation sociale sont de rigueur, les activités touristiques sont heureusement autorisées avec une liberté conséquente.