Les gorilles : espèce menacée

Impressionnant, le gorille est le plus grand primate vivant et probablement le plus grand des singes. Contrairement à l’image véhiculée par le cinéma et la littérature, le gorille est un animal timide et pacifique. À l’instar des bonobos et des chimpanzés, le gorille est aussi un cousin proche de l’homme. Faisons un petit zoom sur cet animal imposant.

Le gorille : un animal imposant

Bien évidemment, Hollywood véhicule et nous impose l’image d’un gorille géant dans le film « King Kong ». Dans ce film, l’animal se tambourine furieusement le torse avec ses poings. En réalité, seuls les mâles gorilles dominants s’adonnent à ce comportement. Si vous souhaitez en savoir plus, essayez ici pour plus d’informations. Selon les scientifiques, ce comportement intimidant résonne jusqu’à un kilomètre à travers la forêt tropicale. En plus, cela leur permet d’attirer les femelles et d’effrayer leurs rivaux potentiels. 

Cependant, les experts révèlent que les mâles dominants se frappent le torse pour envoyer une information sur leur propre physique à travers une récente étude scientifique. Les plus grands gorilles exercent une pression au niveau des sacs aériens plus gros situés près de leur larynx. Ainsi, ils pourront produire des battements thoraciques à des fréquences plus faibles que ceux des petits. L’information envoyée permettait aux partenaires ainsi que qu’aux rivaux potentiels d’appréhender leur taille à distance. Ainsi, ils éviteront un duel dans une forêt où il est difficile de se voir. 

Une espèce extrêmement menacée

Les gorilles sont répertoriés parmi la liste des animaux les plus menacés. En effet, le gorille de l’Ouest et celui de l’Est catégorisés en danger critique d’extinction selon l’UICN. La conservation de la nature permet de protéger les populations des animaux considérés en danger d’extinction, et donc de conserver leurs habitats.

À l’instar de nombreuses espèces sauvages, le gorille doit aussi faire face à la perte de son habitat. En effet, les forets disparaissent, et ils sont exposés au braconnage ainsi qu’au commerce illégal.