L'importance de l'assurance-crédit dans les entreprises

Comme on le sait, la grave crise financière mondiale, associée à d'autres facteurs économiques défavorables, provoque de graves perturbations dans l'économie. Une conséquence de cette situation est le besoin croissant des entreprises de recourir à la solution d'assurance-crédit, comme facteur de stabilisation. Pour tout savoir sur l’assurance-crédit et ses principaux avantages, lisez cet article.

Qu'est-ce que l'assurance-crédit ?

L'assurance-crédit est un instrument financier qui vous permet de protéger votre organisation contre le risque de non-paiement des comptes clients, lié aux opérations de crédit commercial réalisées par votre entreprise.

Si vous voulez y souscrire, lisez ce qui est publié ici. C'est un outil très utile pour structurer le financement d'actifs circulants ou le portefeuille client d'une entreprise ou d'un professionnel indépendant.

Fondamentalement, il offre la tranquillité d'esprit nécessaire pour vendre et facturer, sans se soucier du recouvrement de créances. Ceci est essentiel pour parvenir à une croissance commerciale stable et rentable.

Quels sont les principaux avantages de la souscription à l'assurance-crédit ?

De plus en plus d'entreprises intègrent l'assurance-crédit dans leur gestion financière, notamment comme un outil qui :

  • Élimine l'incertitude quant à la réalisation des objectifs commerciaux ;
  • Partage du risque de crédit, en fixant un pourcentage de garantie pouvant aller jusqu'à 90 % ;
  • Facilite une planification adéquate de la trésorerie ;
  • Réduis considérablement la volatilité des revenus causée par le non-paiement des clients ;
  • Elle favorise une politique commerciale plus flexible et permet également d'atteindre plus de clients et de nouveaux marchés ;
  • Possibilité de croissance soutenue, grâce à l'accompagnement de l'assureur dans l'analyse et la sélection de ses clients et l'évaluation de leur potentiel ;
  • Limites de crédit fixées sur la base d'informations mises à jour en permanence ;
  • Possibilité de recouvrement de créance, qui peut couvrir non seulement le montant indemnisé par l'assureur, mais également le crédit dont l'assuré est redevable, si demandé ;

D'autre part, en réduisant le risque de non-paiement des crédits, les entreprises peuvent obtenir de meilleures conditions de financement bancaire et augmenter leurs limites de crédit.